Comment bien isoler le sol et le plafond de la salle de bain

Publié dans Conseils et tendances le 8 août 2019
professionnel qui isole la salle de bain

Lorsqu’elle est utilisée, la salle de bain est la pièce la plus chauffée de la maison avec une moyenne de 22°C. Cela représente autour de 6°C de plus que les autres parties d’une habitation. Ainsi, l’isolation de cette pièce du logement n’est pas à négliger. En effet, la chaleur risque de s’échapper à travers les ouvertures et les jonctions dont les murs, le sol ou encore le plafond. Ces déperditions de chaleur peuvent s’atténuer grâce à une bonne isolation. D’autre part, il est tout aussi indispensable de bien ventiler la pièce pour éviter que l’humidité ne reste trop longtemps. Que ce soit pour la santé comme pour votre budget, vous l’avez compris, une bonne isolation des murs permet de faire des économies d’énergie et de ne pas laisser s’installer la moisissure et autres champignons.

 

Ci-après les trucs et les astuces pour bien isoler sa salle de bain.

 

Mettre en place une enveloppe thermique dans la salle de bain

En allumant le chauffage dans la salle de bain, vous allez obtenir une température autour de 22°C. Ce confort thermique est idéal pour les occupants de la maison. Pourtant, les risques de déperdition de la chaleur sont très élevées dans cette partie de la maison. De ce fait, pensez à éviter les ponts thermiques en relation avec les autres pièces. Autrement dit, fermez bien les portes lorsque que vous utilisez cette pièce.

 

professionnel batîment

 

Les points à vérifier pour bien isoler

En règle générale, les ponts thermiques se situent à plusieurs endroits d’un logement comme les portes, les fenêtres, l’espace entre le mur et le sol, la toiture et les plafonds. Alors, pour remédier à ces problèmes de pertes de chaleur, il est important de de placer une matière isolante à grande épaisseur. Cela est valable pour les murs, le sol et le plafond et cela vous garantira une bonne isolation en limitant une trop fort condensation. D’autre part, vous pouvez aussi privilégier des composants pour une bonne isolation phonique. Pour ceux qui ont les douches et salle de bains collés à la chambre.

Isolation des plafonds

La température risque de s'échapper à travers le plafond puis les combles. Pour éviter cela, il est conseillé de poser une double couche de matière isolante (laine de roche, chanvre, laine de bois, laine de verre…) selon l’ossature de la maison. C’est une méthode efficace pour garder l’air chaud à l’intérieur de la salle de bain et garder des parois rapidement secs. De plus, cela vous permet également de baisser les coûts énergétiques. Pour l’isolant thermique, renseignez-vous auprès d’un professionnel comme Isolation 1 euro, car en fonction de votre type de salle de bain et de sa configuration, certains matériaux isolants sont plus adaptés que d’autres. Cela vous donnera également le budget à prévoir. Dans certains cas, vous pouvez même avoir droit à un crédit d’impôt.

Isolation intérieure type cuvelage

L’isolation du sol doit être effectuée au moment de couler la chape. Sinon, vous avez aussi la possibilité de placer une matière isolante par-dessous le parquet. Toutefois, cette technique d’isolation de cuvelage (par l’intérieur) n’est pas très efficace mais elle atténue la fuite de chaleur sous les planchers. Autre solution : vous pouvez installer une nouvelle chape et un isolant. Dans ce cas, pensez à vérifier si les niveaux du sol vous permettent de faire les travaux d’isolation intérieurs correctement.

 

Installer une ventilation performante

La ventilation est également un critère important pour avoir une salle de bain bien isolée. Il faut savoir que dans cette partie de la maison, on rencontre de l’eau et de la chaleur. Or, la rencontre de ces deux éléments crée la vapeur. Cette dernière impacte grandement sur l’état des murs, du carrelage, de la peinture ou encore de la tapisserie et même des meubles. Par ailleurs, la vapeur d’eau participe également la formation de moisissures dans la salle de bain. D’où l’importance d’une bonne isolation des murs.

 

Parements en plaque ou fenêtre pour la salle de bain

Alors, afin d’éviter tous ces désagréments, il est nécessaire d’installer un système de ventilation efficace. En effet, une salle de bain bien ventilée et aérée évacue facilement l’humidité, sous toutes les formes. Pour ce faire, privilégiez les parements en plaques hydrofuges. Ceux-ci ne retiennent pas l’humidité et assurent l’étanchéité de la salle. Sinon, une fenêtre ouverte produit également le même effet et évite les problèmes d’humidité.

Plusieurs types de ventilation pour la salle de bain

Envisagez également de disposer une ventilation mécanique par insufflation ou une ventilation mécanique controlée ou encore une ventilation mécanique répartie selon vos besoins. Ces systèmes de ventilation sont indispensables pour assurer une qualité d’air optimale dans la pièce.

 

Sélectionner des matières isolantes à résistance thermique et mécanique élevée

 

laine de roche

Les matériaux utilisés pour isoler le sol et le plafond de la salle de bain sont à choisir avec attention. Les meilleures matières doivent combiner les résistances thermique et mécanique en même temps. La première évite à la chaleur de se perdre dans les autres pièces de la maison. La deuxième permet de prévenir les risques de tassement. Ces derniers qui sont accrus à cause du taux d’humidité et des projections d’eau dans la salle de bain. Ne lésinez pas sur la qualité des matériaux et sur  la capacité d’évacuation. Mieux elle est aéré mieux elle tiendra dans le temps. La résistance à l’humidité va dépendre des finitions et choix que vous allez entreprendre lors des travaux d’isolation. Faites-vous accompagner si besoin.

 

Les matières les plus utilisées sont le polystyrène expansé, et le plâtre hydrofuge. Certains utilisent de la mousse polyuréthane ou de la mousse expansive mais tout dépend votre configuration nous vous les déconseillons.

 

Ils peuvent prendre la forme de panneaux isolants rigides, de plaques ou bien de rouleaux, selon les besoins. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de faire appel au service d’un professionnel dans le domaine. En effet, ce dernier est le mieux placé pour choisir la matière isolante à placer dans la pièce selon l’état de celui-ci. Puis, selon les types des travaux à faire, vous avez la possibilité de bénéficier d’aides et financements auprès de l’État.

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article