Comment décaper et bien poncer un meuble ?

Publié dans DIY le 16 mai 2019
bandeau poncer meuble

Redonner une seconde vie à de vieux meubles grâce au décapage et au ponçage, c’est un possible et vraiment loin d’être compliqué. Que ce soit pour le salon ou pour des meubles de rangement pour enfants, vous verrez qu'avec un peu d'huile de coude, on peut faire des miracles !

À travers ce guide, retrouvez justement tous les bons conseils pour décaper vos meubles sans les abîmer.

Préparer le meuble

Lorsqu’un meuble a fait son temps, il est assez délicat de le décaper ou de le poncer. Cependant, ce n’est pas impossible lorsqu’on maîtrise la bonne technique. Mais pour être sûr que le rendu soit irréprochable, il est d’abord important de travailler sa surface pour qu’elle soit lisse et propre. Cela va permettre à la nouvelle couche de peinture de mieux s’y adhérer.

Démontrer le meuble :

Mais avant de passer aux choses sérieuses, il faut bien évidemment préparer le meuble. Pour cela, il va falloir le démonter pièce par pièce, c’est-à-dire, retirer les tiroirs, les portes, les poignées, les boutons, les gonds, etc. Puis, d’enlever les vis et les clous. Mais si vous ne souhaitez pas les enlever, pensez juste à les protéger avec un ruban adhésif. Faites-en de même avec les ornements fragiles si le meuble en contient.

Nettoyer le meuble :

Chose faite, il faut ensuite nettoyer le meuble à rénover avec un chiffon humide pour éliminer toutes traces de poussière.

 

Préparer le terrain :

L’idéal pour poncer un meuble est de le faire dans un endroit aéré comme dans le jardin. Mais si vous préférez le faire à l’intérieur de la maison, pensez à ouvrir les fenêtres et à fermer les portes pour empêcher la poussière de se propager dans les autres pièces. Pensez également à protéger le sol avec une grande bâche en plastique, un vieux drap ou du papier journal.

Enlever les traces de cire :

Si le meuble à rénover est ciré, il faut le décirer avec un produit adapté à cet effet : un décireur ou un chiffon imbibé d’alcool à brûler.

Protégez-vous :

Lors du décapage, des résidus d’anciennes peintures, des produits décapants et la poussière peuvent vont envahir la pièce. Ils peuvent contenir du plomb et d’autres produits chimiques dangereux pour la santé. Il vaut mieux donc vous protéger avec un gant, des lunettes de protection et un tablier pour éviter d’entrer en contact avec ces derniers.

 

Les différents types de décapage :

 

Décaper meuble

 

Qu’il s’agisse de décaper un meuble vernis, peint ou teint, il existe 3 différentes méthodes pour y parvenir :

Le décapage manuel

Le décapage à la main est sans doute la moins rapide de toutes, mais elle est saine et écologique, surtout si vous n’utilisez que du papier de verre ou un grattoir pour le faire. Sinon, vous pouvez utiliser une ponceuse électrique et faire la finition avec du papier de verre.

Quoi qu’il en soit, pour décaper le meuble à la main, frottez le bois avec du papier de verre à gros grains d’abord en formant des 8. Après chaque passage, n’oubliez pas de retirer la poussière avec une éponge avant de refrotter. Pour la finition, préférez un papier de verre à grains fins.

Le décapage chimique

Contrairement au décapage manuel, le décapage chimique est le plus facile et le plus rapide.  De plus, cette méthode permet de préserver la qualité du bois et sa teinte. Seul bémol, il contient des produits chimiques polluants et toxiques. D’où la nécessité de bien se protéger durant le décapage. Heureusement qu’il existe aujourd’hui des décapants biodégradables pour alléger ses méfaits.

En tout cas, pour décaper le meuble avec un décapant chimique, appliquez le produit sur la surface à l’aide d’un pinceau et laissez-le agir en respectant bien le temps de pose imposé sur la notice. Puis, à l’aide d’un grattoir, retirez la peinture et rincez la surface à l’eau ou passez-y un coup de chiffon. Si des tâches persistent, n’hésitez pas à renouveler l’opération.

Le décapage thermique

Le décapage thermique est simple car il ne nécessite que l’utilisation d’un sèche-cheveux pour réchauffer la peinture ou le vernis. Une fois qu’elle est ramollie, il suffit de la retirer délicatement avec un couteau de peintre.

Voila vous savez à présent comment bien s'y prendre pour poncer en toute sécurité, aussi bien pour vous que pour ne pas abîmer vos meubles. Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez lire cet article sur le relooking de meuble ancien :

 

relooker meuble ancien

Relooker de meuble vintage

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article