Les poêles à bois, tendances et déco

Publié dans Conseils et tendances le 26 juin 2018
Bannière article poêle à bois

Le système de chauffage est un élément essentiel dans une habitation. En effet, le confort et le bien-être des occupants de la maison reposent, en grande partie, sur ce point. Parmi tous les moyens existants, l'usage d'un poêle à bois est une solution efficace pour réchauffer son intérieur.

 

En étant des objets de décoration en même temps, les poêles à bois renferment une touche tendance et design à la fois.

 

 

I Définition

 

1) Qu'est ce que c'est

Un poêle à bois est un système de chauffage fonctionnant au bois, tout comme une cheminée. Ainsi, son utilisation ne requiert ni gaz ni électricité. Bûches et granulés de bois prennent la place de ces derniers.

 

2) À quoi ça sert

Le poêle à bois est utilisé pour chauffer l'intérieur de sa maison. La combustion du bois apporte de la chaleur qui se répand dans toutes les pièces de l'habitation à partir du foyer du poêle à bois.

 

3) Pour qui

Le poêle à bois est destiné à toutes les habitations, petites et grandes. De plus, différents modèles sont mis au point afin de convenir aux besoins et aux goûts de chacun. L'usage de ce système de chauffage convient aussi bien en milieu urbain que rural. TopChaleur vous propose une large gamme qui pourra vous correspondre.

 

4) Quel espace minimum pour accueillir un poêle et où le mettre ?

Des normes sont mises en place pour accueillir un poêle à bois. Les modèles qui fonctionnent avec une puissance de 5 kW sont adaptés aux pièces de 50 m², à raison que 1 kW équivaut à une surface de 10 m².

Le placement d'un poêle à bois doit être choisi de manière stratégique. Pour cela, optez plutôt pour le disposer dans une pièce principale. De cette façon, la diffusion de la chaleur va pouvoir se transmettre dans les pièces voisines.

 

II Les points à prendre en compte

 

1) Rendement

Le rendement est un des critères à étudier avant de choisir un poêle à bois. Éligibilité aux aides et économie vous seront accordées à court et à long terme. Il faut savoir que les poêles à bûches en fonte sont à 80 % plus rentables.

 

2) Volume de chauffe

Le volume de chauffe du poêle à bois vous est communiqué par les fabricants. Un point à ne surtout pas négliger puisqu'il doit convenir avec votre intérieur ainsi qu'à vos habitudes. De quoi se réchauffer en tout confort !

 

3) Puissance

La puissance de chauffe est un des points pour vérifier la qualité d'un poêle à bois. Elle doit être relative au volume de la pièce à chauffer et à l'isolation : 100 W/m² pour un logement RT2005 et 60 W/m² pour un RT2012. En outre, vous ne risquez pas de trop chauffer ou au contraire, pas assez, les pièces de la maison.

 

4) Turbo

Les poêles à bois turbo représentent des modèles économiques puisqu'ils permettent de conserver la chaleur pendant de longues heures. Ils font preuve de bon exploit après rechargement.

 

5) Double combustion

Les poêles à bois à double combustion ou à post combustion émettent plus de chaleur. Ils ont la réputation d'être les plus économiques parmi les modèles dans le domaine. Concernant le design, il y a moins de choix par rapport aux autres types de poêles à bois.

 

6) Matériaux

Les poêles à bois peuvent être constitués de deux matières. Il y a des modèles qui sont fabriqués à partir de briques réfractaires telles que la vermiculite, la chamotte ou bien la fonte. Ils peuvent alors garder la chaleur plus longtemps et résister aux chocs. Ensuite, on trouve les poêles à bois en acier qui assurent les mêmes fonctions pour moins chers.

 

7) Dimensions

Pensez à adapter la taille du poêle à bois selon la surface de la pièce où vous souhaitez le placer. Les concepteurs de ce système de chauffage ont développé différents modèles de toutes les dimensions selon les besoins de chaque foyer.

 

8) Crédit d'impôt et aides

Il faut savoir que des aides sont mises en place afin de promouvoir l'utilisation de l'énergie verte telle qu'un éco-prêt à taux zéro. Le poêle à bois bénéficie également d'un crédit d'impôt de 30 % en fonctionnant à l'énergie propre.

 

 

III Un objet tendance et design

 

Les types de poêles à bois les plus connus

 

– Poêle à bûches

Le poêle à bûches est idéal pour un complément de chauffage, dans le cas où vous possédez déjà un chauffage central, par exemple. Il dispose d'une autonomie limitée de moins de 6 heures.

 

– Poêle Turbo

Le poêle Turbo est classé dans la catégorie “Flamme Verte”. Ce modèle dispose d'une deuxième entrée d'air réglable. Il est connu pour être économique et diffuser rapidement de la chaleur.

 

– Poêle à double combustion

Ce modèle de poêle à bois s'avère être économique et écologique. Il est doté d'une seconde chambre de combustion dans laquelle sont brûlés les gaz de la première combustion. Ainsi, il y a moins de perte d'énergie.

 

– Poêle de masse à longue inertie

Le poêle de masse à longue inertie est un système de chauffage efficace et volumineux. Il peut accueillir de longues bûches jusqu'à 50 cm de long. De plus, son autonomie peut s'élever à 20 h s'il est bien rechargé.

 

– Poêle à bois en fonte ou poêle à bois en acier

Les poêles à bois en fonte et en acier sont des modèles classiques dans le domaine. Les modèles en acier sont faciles à installer. De leur côté, ceux en fonte sont connus pour bien conserver la chaleur.

 

Les poêles à bois offrent de nombreux avantages. En premier lieu, il s'agit d'un système de chauffage écologique et respectueux de l'environnement. En effet, le bois est une matière renouvelable et écolo. En outre, l'acquisition d'un poêle à bois se rentabilise vite grâce au crédit d'impôt qui lui est accordé.

 

Cependant, les poêles à bois ne renferment pas que des avantages. Son utilisation demande un rechargement 2 à 3 fois par jour, ce qui peut constituer une contrainte sur le temps. Puis, ils doivent être joints à un conduit d'évacuation de fumée. N'oubliez pas non plus de penser à un emplacement pour le bois. Un point qui n'est pas évident si on habite dans un petit espace.

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article