Fallback Facebook Script
PourLaMaison Blog
pourquoi les glacons rendent le whisky meilleur
0

Découvrez pourquoi les glaçons rendent le whisky meilleur (et quelle machine il vous faut pour les faire) :

Publié le par Coraline

C’est un éternel débat entre amateurs de whisky quand vient l’heure de l’apéritif : faut-il servir le whisky avec ou sans glaçons ? Les puristes défendent souvent la conception selon laquelle le whisky doit être bu pur, sans eau et sans glaçon (logique, le glaçon étant de l’eau solide) et sans tout autre diluant. Pourtant, des amateurs éclairés de ce breuvage alcoolisé ont pris l’habitude d’y mettre des glaçons. Ils suggèrent que ce petit ajout d’eau solide rendrait le whisky meilleur. Enquête sur un phénomène méconnu : les glaçons dans le whisky.


Les glaçons dans le whisky : un phénomène français

Tout d’abord, ce débat est surtout français. La plupart des autres pays ont l’habitude de diluer le whisky pour alléger son niveau d’alcool. Les Écossais, par exemple, pères de la boisson, ont tendance à le diluer dans de l’eau pour conserver le goût de whisky. Ils le diluent, car ils partent du principe que la très forte teneur en alcool du whisky a tendance à masquer une partie du goût. L’eau n’ajoutant pas vraiment de goût, ils considèrent que le whisky exprime davantage ses saveurs et ses subtilités dans de l’eau.

Les Français ont lancé une nouvelle mode : celle de diluer son whisky, mais avec des glaçons. L’argument principal en faveur de cette pratique repose sur le choc entre la chaleur du whisky (lié à son haut niveau d’alcool qui frôle les 40 degrés) et le froid des glaçons qui sont à une température inférieure à 0 degrés Celsius. Les amateurs francophones évoquent une alchimie qui se créerait dans le verre grâce à ce mélange original. Si vous souhaitez tenter l'expérience, envisagez l'achat d'une machine à glaçon afin d'avoir des glaçons sans arrière-goût et de manière continue. Le guide en ligne https://www.machinesaglacons.fr/ vous aide à choisir le meilleur modèle en toute transparence.


Glaçons et whisky : un mélange subtil

Cette rencontre inattendue entre le chaud et le froid permettrait, selon les amateurs éclairés, de faire ressortir des arômes. Plus concrètement, les glaçons fondent avec le temps, ce qui offre différentes saveurs au fur et à mesure de la dégustation.

Si votre dégustation de whisky dure une trentaine de minutes (entre le moment où vous remplissez votre verre et le moment où vous l’avez terminé), les glaçons auront changé de texture. Dans un premier temps, ils sont solides et peu mélangés au whisky. Progressivement, au fur et à mesure que le temps s’écoule, les glaçons s’intègrent véritablement à l’alcool.

Sur une durée de plusieurs dizaines de minutes, le whisky offre donc une palette d’arômes qui varient au plaisir de l’amateur. Si le whisky dégusté est un grand whisky, il délivrera des arômes simples, puis complexes, révélant les subtilités de sa fabrication. Comme un grand vin évolue au contact de l’oxygène, votre whisky évoluera au contact des glaçons qui évolueront eux-mêmes en se transformant progressivement en eau. Donc, à la fin de la dégustation, le whisky servi à la française avec des glaçons ressemblera au whisky écossais servi dilué dans de l’eau. Au final, tout le monde est d’accord, les Français boivent la même chose que les Écossais, la subtilité en plus !

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !