Quel type de bois choisir pour une terrasse ?

Publié dans Conseils et tendances le 11 avr. 2019
bandeau terrasse en bois

Le bois est un matériau incontournable dans la construction, surtout celle d’une terrasse parce qu’il est chaleureux, écologique, durable et surtout, facile à entretenir. Seulement, pour un usage en extérieur, il est important de miser sur le bon matériel pour qu’il puisse résister aux agressions externes comme le soleil, la pluie, la neige, la grêle, etc. et au temps. Découvrez justement comment choisir son bois pour se construire une belle terrasse.

 

Les classes d’emplois :

Dans le choix de l’essence, plusieurs critères sont à étudier selon l’usage destiné de sa terrasse. Il faut entre autres être particulièrement attentif à sa classe d’emploi. Elle est une sorte d’indice qui détermine le degré de résistance du bois. Jusqu’ici, il en existe 5 types. Mais seule la classe 3, la classe 4 et la classe 5 peuvent être utilisées en extérieur car elles supportent l’humidité, elles sont imputrescibles et résistent mieux aux champignons et insectes. Il y a l’exemple du douglas, le mélèze, le châtaignier, le chêne et tous les bois exotiques.

 

Les différents types de bois à usage externe :

Malgré la diversité recensées, celles qui conviennent pour le plancher de la terrasse peuvent être regroupées en trois grandes familles :

Le pin :

Principalement originaire d’Europe, le pin est un bois moyennement dense mais qui est facile à installer et qui résiste parfaitement à l’eau douce ou à l’eau de mer. Ce qui en fait un allié de taille pour se construire de belles terrasses en bord de mer ou en bord de lac. Et côté prix, il est ce qu’il y a de moins cher car il coûte en moyenne 20€ le m².

On lui reproche cependant sa longévité. Il ne peut rester belle qu’environ 15 ans, même s’il est bien entretenu. Quoi qu’il en soit, le rendu qu’il offre est très esthétique, principalement le pin autoclave qui est d’une couleur légèrement verdâtre. Ou bien le red cedar, un pin originaire d’Amérique du Nord, qui prend une très belle couleur grise avec le temps. Sinon, il y a le douglas ou pin d’Oregon qui, en plus d’être le plus résistant de tous, possède une couleur saumonée, très ravissante.

 

Le bois exotique :

 

bois exotique

Originaire d’Amérique du Sud et de l’Asie pour la plupart, il s’avère être extrêmement dense. Ce qui en fait une essence particulièrement durable. Et surtout, naturellement résistante à l’humidité parce qu’elle provient elle même des pays à climat chaud et humide. Seulement, le bois exotique coûte cher par rapport aux autres parce qu’il est difficile à obtenir. Il se positionne comme haut de gamme et d’une grande qualité, comme le padouk originaire d’Afrique. Il s’agit d’un bois rouge avec de belles veines. Il a aussi pour atout d’être dense et lisse (sans échardes) pour que l’on puisse marcher pieds nus dessus. Et, il résiste très bien aux tâches. En tout cas, beaucoup mieux que le pin.

Il y a aussi l’ipé qui est sans doute le plus dense des bois exotiques. En conséquence, il est aussi le plus résistant de tous. Il est facile à reconnaître par son teint brun foncé. Beaucoup l’utilisent pour les decks de piscines ou pour les terrasses au bord de l’eau.

 

Le bois thermochauffé :

Le bois thermochauffé ou rétifié est un bois qui, comme son nom l’indique, a été chauffé dans un four à une température pouvant atteindre les 240°C afin de le rendre plus résistant aux insectes et aux champignons. Il est également plus stable et moins sensible aux phénomènes de dilatations au contact de l’humidité.

Il est une excellente alternative aux bois traités chimiquement étant donné qu’il est 100% écologique. Le frêne, le pin ou le peuplier figurent parmi les types de bois que l’on peut chauffer. Seulement, ils ont tendance à faire des éclisses dès le moindre choc. Néanmoins, ils bénéficient d’une longévité de 20 ans et ils ont meilleure qualité alors qu’ils ne coûtent pas plus chers que le bois exotique.

 

Le bois composite :

Le bois composite n’est pas naturel. Il s’agit plutôt d’un matériau composé de fibres de bois et de résines plastiques. Il offre de nombreux avantages, notamment au niveau de l’esthétique. Effectivement, il prend la même apparence qu’un bois naturel mais ses lames sont identiques et ses teintes sont régulières. Il offre donc un très joli rendu. Il est aussi facile à entretenir, pour ne pas dire qu’il ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Pourtant, il est très résistant et peu coûteux. Seul bémol, il ne peut pas être décoloré ou repeint comme tous les bois alors il faut s’assurer de choisir la bonne couleur lors de son achat.  

 

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article