Quelle colle pour parquet choisir ?

Publié dans Conseils et tendances le 20 nov. 2018
Bannière colle parquet

Vous avez décidé d’adopter le parquet pour votre intérieur ? Attention, il est très important de choisir l’accessoire de sa mise en place pour avoir le résultat escompté. Et là encore, nous avons l’embarras du choix. Cet article vous livre les critères de choix pour trouver la bonne.

 

Identifier la nature du sol et de l’environnement

Le choix de la colle dépend de la nature du sol, mais aussi du type de parquet à poser. Tout ceci aura un impact considérable sur la résistance et la durabilité du parquet.

 

  • Un sol chauffant

 

L’adhésion de la colle sera d’autant plus faible à mesure que la chaleur du sol augmente. Pour un résultat optimal, un collage en plein sur toute la surface est nécessaire. En effet, la formation de vides d’air serait à l’origine d’une chauffe croissante et ainsi du décollage des lames. Il est conseillé d’opter pour des parquets massifs, dont la largeur est limitée à 120 - 130 mm. Il va de soi que le parquet devra être froid pour que la colle agisse.

 

  • Une chape Anhydrite 

 

Ce type de support a l’avantage d’avoir une maigre teneur en eau. Néanmoins, en raison de sa friabilité, l’emploi d’un primaire est indispensable. L’existence d’une sous-couche permettra en effet à la colle de mieux fixer.

 

  • Un environnement humide

 

Étant donné que l’humidité a des effets déplaisants sur les colles, un collage en plein est nécessaire, quel que soit le type de parquet. La colle bicomposante Pelpren est par exemple adéquate pour ce genre de travaux.

 

  • Un parquet contrecollé

 

D’un point de vue esthétique, il est similaire au parquet massif, au point qu’il en est difficilement distinguable. Toutefois, le contrecollé détient un avantage considérable. Grâce à sa structure, il travaille peu et sa déformation est limitée. En plus de ses atouts techniques, il vous permettra d’économiser, car le coût des fournitures sera généralement plus avantageux que celui du parquet classique.

 

Comparatif des tops marques de colle pour parquet

Outre cet article sur la colle pour parquet, ce comparatif vous propose également les marques de colle adaptées à l’environnement et à chaque type du sol à travailler :

 

    • Pour un parquet massif dont la largeur est inférieure à 130 mm (jusqu’à 14 mm d’épaisseur) : le top choix est la colle Sika Adhefex Éco. En second choix, vous aurez : la colle Pelpren PL6, l’Emfi parquet Pro (Eco ou Plus) ou encore la Sika Adhefex 600ml.
    • Pour un parquet massif dont la largeur va jusqu’à 200 mm (jusqu’à 20 mm d’épaisseur) : il est conseillé de choisir soit la Pelpren ou l’Emfi parquet.
    • Pour une pièce humide : la Pelpren PL6 est le choix idéal. À éviter par contre la Sika Adhefex 600ml pour empêcher les risques de décrochage. Toutefois, la Sika Adhefex Éco et l’Emfi parquet Pro peuvent être des options. Dans tous les cas, le collage en plein demeure impératif.
    • Pour un parquet contrecollé : toutes les marques citées précédemment peuvent convenir pour ce type de parquet, ce qui le rend encore plus attractif n’est-ce pas ? Toutefois, la Sika Adhefex 600ml est la colle parfaite si vous visez l’excellence absolue.

 

 

  • Pour un sol chauffant : à l’inverse de son confrère contrecollé ; toutes les marques citées plus haut seront parfaites pour une adhésion optimale, excepté la Sika Adhefex 600ml. Petite mise en garde, la largeur maximale en massif ne dépassera pas 130 mm et la mise en œuvre est à prévoir plusieurs semaines au préalable. Enfin, assurez-vous de la température adéquate du parquet.
  • Pour terminer, qu’il s’agisse d’une chape Anhydrite en béton ou si vous voulez remplacer votre ancien carrelage, soyez libres de craquer pour l’une des marques que nous vous avons proposées (un gros ouf pour le porte-monnaie). Notez néanmoins les quelques conditions spécifiques :

 

  • Pour une chape Anhydrite : le ponçage est obligatoire, et veiller à garder une humidité inférieure à 0,5 %
  • Pour une chape béton : le ragréage est primordial pour gérer la consommation, et toujours se doter une barrière anti-humidité si l’humidité dépasse 3 %.
  • Pour un ancien carrelage : veillez à poncer légèrement puis dégraisser la surface.

 

 

En somme, ne vous précipitez pas devant le premier pot de colle que vous verrez sur l’étagère de la boutique. Étudiez préalablement vos besoins, faites un comparatif prix sur internet par exemple, et seulement là, à votre panier !

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article