Tout ce qu’il faut savoir sur les amplificateurs Wifi

Publié dans Conseils et tendances le 9 oct. 2018
banniere amplificateur wifi

Le réseau wifi délivré par un box internet ou un routeur peut avoir une portée limitée. En effet, les objets physiques et connectés peuvent affaiblir le signal sans fil. L’amplificateur wifi peut permettre de résoudre ce problème. C’est un appareil qui permet d’éliminer les problèmes de connectivité et de profiter d’un bon débit de connexion depuis n’importe quelle pièce de la maison. Ce comparatif peut vous permettre de prendre connaissance des points importants à considérer sur les répétiteurs wifi.

 

Comment marchent les amplificateurs wifi ?  

Le fonctionnement d’un amplificateur est très simple à comprendre. C’est un petit boitier qui sert en quelque sorte de borne relais pour relayer le signal émis par le box principal dans les pièces éloignées. Un amplificateur contient en effet deux routeurs sans fil : l’un capte le réseau existant et l’autre transmet ensuite le signal amplifié. Pour installer un amplificateur wifi, il suffit de le placer dans un endroit où le réseau wifi existant est de bonne qualité et de brancher l’alimentation électrique. À la différence du box internet qui se branche à la prise téléphonique, l’amplificateur se branche sur n’importe quelle prise électrique classique.

 

Il est nécessaire de placer le répétiteur à une distance moyenne de son box afin d’optimiser son fonctionnement. En effet, un répétiteur placé trop loin ou trop près du routeur est inefficace. Il existe de modèles équipés de voyants lumineux qui permettent de connaitre le positionnement optimal du répétiteur.

 

Une fois branché sur une prise électrique, il faut ensuite configurer l’amplificateur wifi avec son routeur. La configuration avec un routeur compatible WPS s’effectue facilement via le bouton WPS du routeur et du répétiteur. Il suffit ensuite de connecter le répétiteur à son ordinateur avec les détails de connexion et les mots de passe de son réseau wifi existant.

 

La configuration des routeurs dépourvus de WPS doit se faire sur une interface web ou une application mobile fournie par le fabricant et qui peut-être un peu délicat pour les profanes.  

 

Quel est le prix des amplificateurs wifi ?

Le prix d’un amplificateur wifi peut aller de 20 euros jusqu’à plus de 300 euros selon les fonctionnalités qu’il peut proposer et que vous pouvez trouver dans ce comparatif en ligne pour choisir son amplificateur wifi. La différence des prix entre les modèles peut concerner :

 

  • La présence d’antennes externes sur les modèles les plus onéreux et qui sont plus efficaces que les modèles équipés d’antennes internes ;
  • Les normes wifi supportées : le 802,11 n pour les modèles d’entrée de gamme qui peut atteindre un débit théorique de 450 Mbps et le 802,11 aC pour les modèles haut de gamme qui peut offrir un débit théorique jusqu’à 1300 Mbps à condition que les appareils soient compatibles. Il faut également noter que les débits annoncés sur le carton des modèles peuvent être trompeurs. Le débit maximal théorique annoncé indique le débit maximal agrégé sur les deux bandes de fréquences et non le débit maximal qu’un appareil connecté avec le répétiteur peut atteindre ;
  • les bandes de fréquences, il existe des modèles de répétiteurs qui ne gèrent qu’une fréquence de 2,4 GHz et des répétiteurs dual-bandes qui peuvent gérer à la fois la fréquence de 2,4 GHZ et celle de 5 GHz qui peut certes offrir des débits plus élevés, mais dont la portée peut être moindre ;
  • la disposition de la prise gigogne qui permet d’éviter de sacrifier une prise murale avec la possibilité de brancher d’autres appareils par-dessus avec une multiprise ;
  • la fonction point d’accès qui peut permettre à certains modèles de se substituer à la partie wifi de son box ;
  • le ou les ports Ethernet qui peuvent permettre une connexion filaire avec d’autres appareils. Il existe des modèles avec ports Ethernet qui peuvent offrir un débit de 100 Mbps et d’autres proposant un débit jusqu’à 1000 Mbps qui peuvent accélérer les vitesses de transferts.
JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article