Ouverture de compteur gaz pour locataire

Publié dans Conseils et tendances le 31 mai 2019
Bandeau ouverture compteur gaz

Vous venez de déménager et vous souhaitez ouvrir un compteur de gaz ? Bien entendu, de nombreuses interrogations concernant les démarches et les étapes à faire viennent la plupart du temps. Ainsi, il est primordial de connaître les responsabilités du propriétaire et du locataire durant la mise en place de tout cela. Découvrez les réponses en détail à toutes vos questions dans les paragraphes suivants.

 

Locataire ou propriétaire : à qui revient le paiement de l’ouverture de compteur de gaz ?

Avant de commencer, il faut savoir que l’ouverture de compteur de gaz est effectuée par GRDF (Gaz Réseau Distribution France) et non par les fournisseurs. Ces derniers s’occupent seulement du côté commercial du produit à savoir la souscription, le traitement des litiges, etc. De ce fait, les fournisseurs n’ont pas la mainmise sur les compteurs de gaz.

 

Compteur gaz

 

Les frais d’ouverture et d’installation gaz dans sa maison sont à la charge du locataire. Cela s’explique par le fait que c’est le locataire, et non le propriétaire, qui utilise le gaz. En même temps, ce dernier s’occupe également des démarches à faire pour la mise en place du compteur de gaz. En outre, sachez également que vous pouvez effectuer la demande d’ouverture de compteur de gaz en ligne. Ainsi, la souscription, la résiliation du contrat ainsi que les paiements des factures reviennent également au locataire. Cependant, le propriétaire a la possibilité de guider et d’accompagner le locataire pendant tout ce processus.

Par ailleurs, il faut prendre en compte que l’ouverture de compteur de gaz est payante auprès du GRDF. Les frais sont ajoutés à votre première facture de gaz. En outre, les tarifs dépendent du délai de l’intervention. Ils varient entre 18 et 140 euros, en se basant sur un service standard, express ou bien en urgence.

 

Effectuer une ouverture de compteur de gaz en tant que locataire

Les dossiers à fournir

Pour ouvrir un compteur de gaz, vous allez, d’abord, devoir passer une souscription de contrat chez un fournisseur. Pour ce faire, il faut leur procurer certains documents. Parmi ceux-ci, on trouve l’adresse complète de votre habitation. Ensuite, le fournisseur aura également besoin du numéro de Point du Comptage et d'Estimation (PCE) du compteur de gaz. Il est également connu sous le nom de Point De Comptage (PDC) chez certains fournisseurs. Ce numéro est indiqué directement sur la facture de gaz. Sinon, vous pouvez aussi le retrouver en contactant votre fournisseur en leur faisant parvenir votre adresse ou le nom du précédent locataire.

En ajoutant à cela, vous allez aussi fournir votre RIB pour prélever automatiquement les frais par mois. Ensuite, l’index du compteur de gaz est également une des données à inclure dans votre document de demande d’ouverture de compteur de gaz. Finalement, vous pouvez aussi indiquer le nom du précédent locataire. Cette dernière étape est, toutefois, optionnelle.

 

Ouvrir un compteur de gaz en colocation

Vous êtes en colocation et vous vous demandez comment faire pour ouvrir un compteur de gaz ? Dans ce cas, il y a deux options qui s’offrent. La première est qu’un seul des locataires fasse une souscription à un fournisseur de gaz. Il deviendra, par la suite, le payeur officiel du logement. Les autres locataires lui versent alors leur participation tous les mois. Ensuite, vous pouvez également souscrire à un contrat de gaz tous ensemble. Ainsi, plusieurs noms sont inscrits dans le contrat. Cette deuxième solution est la plus recommandée puisqu’elle permet de mieux proportionner les frais de consommation de gaz.

 

Nos conseils et astuces

Il faut savoir que vous êtes libre d’aller vers un fournisseur de votre choix sans avoir l’autorisation ni l’obligation d’en parler à votre propriétaire. Il en est de même concernant l’offre qui vous convient le mieux.

 

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article